Lyon est Charlie

Le mercredi 7 janvier 2015, le siège du journal Charlie Hebdo est attaqué par un commando de deux terroristes, les frères Kouachi, appartenant à AL-QAEDA au Yemen. L'attaque fera douze morts. Le lendemain, le jeudi 8 janvier, une policière municipale est tué en plein Paris par Amedy Coulibaly, troisième homme du réseau terroriste. 

Une traque s'engage alors pour retrouver les trois hommes. Le vendredi 7 janvier, Saïd et Cherif Kouachi sont tués dans la prise d'otage d'une imprimerie à Dammartin en Goële qui ne fera aucun blessé. Amedy Coulibaly, même moment est abattu par la police lors de la prise d'otage d'une épicerie casher à Paris, après avoir tué quatre personnes.

 

Après ces événements, un élan de solidarité national secouera la France ayant pour symbole "Je Suis Charlie", du nom du journal satirique. A Lyon, quinze milles personnes se sont rassemblés dès le 7 janvier au soir sur la place des Terreaux en soutient aux première victimes de cette vague d'attentats.

Le dimanche 11 Janvier, ce sont trois cent milles personnes qui défileront dans les rues de Lyon.

 

Ce reportage revient sur ces mobilisations historiques, les files d'attentes devant les kiosques pour le nouveau numéro de Charlie Hebdo,  le déploiement militaires sans précédents dans les rues de la ville dans le cadre du plan Vigipirate, et aussi la mobilisation de groupuscule islamophobe qui s'affiche dans les rues à l'appel du mouvement raciste Pegida venu d'Allemagne.